Mode d'emploi | Premier texte | Derniers textes

jeudi 09 mars 2006

Derniers instants en Inde

depart
Avant de quitter l'Inde, nous avons passé deux jours à Panaji, capitale de l'état de Goa. 

Je ne suis jamais allée au Portugal mais cette ville ressemble à l'image qu'on se fait du Portugal.

Ici les gens font la sieste, prennent l'apéro sur les balcons des petits immeubles colorés et les maisons sont d'un charme inégalé en Inde.

marchefruits
(marché aux fruits)
ruehotelvenite
(ambiance portuguaise)
marchand
marchepoissonsvilla panaji
La ville compte aussi plusieurs églises.

Nous avons passé nos deux journées à errer dans les rues, les marchés aux fruits et légumes et aux poissons (un peu plus difficile pour les odeurs mais j'ai tout de même réussi à tenir).
Nous avons aussi tenté un spectacle pour touristes (danse et musique goannaise), vous ne verrez aucune photo car à part, la traversée en bateau, le reste s'apparentait plus à une discothèque sur l'eau pour les Indiens.

Il n'y avait rien de traditionnel dans le spectacle, c'était plus de l'Art moderne!!
villa2
ferryND
bar
avion
Sinon on vous en avait parlé, nous l'avons donc photographié.

Tout d'abord, le bar KingFisher puis l'avion KingFisher.

Juste pour info, on ne trouve aucune bière à bord.


lundi 06 mars 2006

Goa

depart
Nous venons de trouver un petit coin de paradis. Nous avons suivi les conseils d'une serveuse rencontrée dans un bar à Paris, qui nous avait conseillés d'aller dans le Sud de Goa.

Nous sommes donc à Palolem, plage bordée de cocotiers et de cocohuts (huttes en feuilles de palmiers) pour logement!

C'est un endroit idyllique où nous sommes depuis plusieurs jours. Nos journées sont peu éprouvantes, si ce n'est que nous avons mis à jour notre site Internet (on ne vous dira pas combien d'heures on y a passé mais je pense que les deux cafés Internet où nous sommes allés n'ont jamais vu deux tels acharnés d'Internet!)
cocotiers
(vue du hamac)
huttescouchersoleil
(huttes et coucher de soleil)
wahoos
(Les bronzés)
bateau couchers du soleil
enfants eaubateau plages
(La plage)
Nous nous baignons et nous endormons bercés par le bruit des vagues! La belle vie en résumé!

Si il y a bien un lieu que nous recommanderions, c'est bien celui-ci. Les couchers de soleil sont superbes, surtout quand nous sommes encore entrain de nous baigner.
Nous avons passé notre première soirée autour d'un feu de camp sur la plage, avec en prime un petit concert à la guitare.
internet
(au travail)
plages cocotiers
huttes bout deplage
Aujourd'hui comme souvent, nous avons une coupure d'électricité générale qui dure depuis ce matin et devrait durer la journée. Hier, en plus des coupures quotidiennes, c'était également un jour de grève.
Eh oui, nous aussi on connaît des grèves!
Mais la seule véritable conséquence est de ne pas pouvoir avoir de café au lait ou de pancakes  par manque d'approvisionnement en lait! Trop dur!
vaches
(même sur la plage, elles sont là)

lundi 27 février 2006

Cochin (Kochi)

depart
Après notre séjour sur les eaux, nous souhaitons quitter Alleppey.
Nous devons reconnaître que nous sommes fréquemment exaspérés par l'attitude des indiens. L'insistance de certains, les mensonges, leur "je-m-en-foutisme", finissent par nous peser. Et ces deux jours sur l'eau nous ont redonné goût à plus de tranquilité et de franchise.
Nous hésitons donc à abréger notre voyage en Inde. Nous renonçons ainsi à découvrir les montagnes du Kerala et préférons remonter vers Bombay.
Notre première étape sera l'ancienne enclave portugaise de Cochin que nous rejoignons en bus. Nous souhaitons ensuite poursuivre au plus vite vers Goa. Mais le système de réservation des trains indiens qui offre des quotas de place par gare, ne nous permet pas de prendre un train avant le lendemain soir, même si les trains précédents sont à moitié vide !!
Nous restons donc deux jours à Cochin qui s'avèrera être une halte très agréable.
ruelle
(ruelle de fort-cochin)

bord de mer
(la promende du bord de mer)
carrelets
(le bord de mer)

Maison coloniale
(maison coloniale)
La ville est composée d'une partie continentale nommée Ernakulam et de quatre îles. Bien que reliées entre elles par des ponts, il est plus rapide et moins onéreux d'utiliser les bateaux-bus.
La veille ville se situe dans le quartier de fort-Cochin situé sur l'île la plus occidentale. Ici, on retrouve d'anciennes maisons coloniales dans un enchevêtrement de petites rues. Le rythme de ce quartier est nonchalant. De nombreux touristes indiens ou habitants de la ville viennent ici
flâner le long de la promenade en bord de mer qui longent une série de carrelets et une petite plage.
Plusieurs églises témoignent de la forte présence du christianisme dans le Kerala.
Les carrelets en cette saison, n'offrent aux pêcheurs que les quelques roupies offerts par les touristes qui souhaitent être pris en photo en train de manipuler l'engin.
Nous nous baladons dans les rues commerçantes et admirons les articles des nombreux antiquaires de la vieille ville en attendant notre train.
fleurs
(dans les rues)

eglise
(intérieur d'une église)
carrelet en action
(carrelets en action)
Une dernière traversée et nous voici de nouveau dans un train de nuit. Afin de limiter tout risque, nous avons opté cette fois-ci pour une nourriture très saine avant de monter à bord du train... Pizza hut !