Mode d'emploi | Premier texte | Derniers textes

samedi 01 juillet 2006

Tokyo Bis - Toujours aussi bien!

depart
Asahi
(Immeuble Asahi, la bière)
Pachinko
(Machine à jeux)
Statue
(On se croirait à NY mais non, c'est aussi Tokyo!)
Ayant déjà passé quelques jours à Tokyo, nous voulons découvrir de nouveaux quartiers. Stef nous prévoit une journée hors du commun. Nous déjeunons en terrasse surplombant la baie de Tokyo.

Nous apprécions tellement la vue que nous avons du mal à repartir. Pourtant la suite est tout aussi sympa, nous prenons le bateau pour rejoindre le quartier d'Asakusa au nord de Tokyo.

Nous empruntons les larges voies maritimes de la ville pour changer de monde. D'une cité High-tech composée de batiments modernes nous passons en 30 minutes à un quartier de maisons étriquées entourant un temple, offrant un lieu très paisible.
Le long des berges nous découvrons un nouveau Japon. Des dizaines de tentes de toiles de plastique bleu abritent des personnes sans ressources et des travailleurs à bas salaires.

Nous avons pu constater que ces personnes sont profondément méprisées par les Japonais mieux intégrés. Mais ce qui nous a sans doute le plus surpris est la propreté et l'ordre qui règnent dans et autour de ces abris précaires.

Pour nos derniers jours au Japon, nous piétinons dans les vastes centres commerciaux qui inondent le pays et flânons dans les rues animées.

Chacun profite des activités qui s'offrent à nous: Cécile va voir un musée quant à Stef et moi, nous allons nous créer des sensations fortes sur des montagnes russes impressionnantes! Même Stef a eu peur!

Montagne
(Montagne russe, c'est haut, très haut!)
Train
(Long des berges)
PetiteVoiture
(Voiture automatique, même Stef a pu conduire)
Pont
(Vue de la plage artificielle)
Velo
Voiture
(Contrastes du Japon)
Nous retrouvons de nouveau Nick (rencontre en Inde et à Kyoto) pour sa dernière soirée. Nous descendons en sous-sol dans un restaurant de sushis. La carte n'est bien entendu qu'en japonais mais à force de patience et de gestes nous finissons par obtenir un plat.

Nous restons un peu sur notre faim, nous souhaitons recommander un plat mais ignorant totalement le prix du plat, nous le demandons au serveur. Le prix est modérément élevé, ce qui nous fait hésiter une petite seconde que le serveur interprétera comme une gêne financière.

Il diminue le prix d'un tiers et nous offre ensuite une soupe copieuse, une salade et surcharge le second plat que nous avons finalement commandé.
Nous sommes aux anges de tant d'attention et de gentillesse. Nous restons un long moment en lieu à tenter de terminer ce festin et en échangeant de nombreux rires avec nos voisins de table, 4 collègues de bureau passablement éméchés qui baragouinent de plus en plus mal l'anglais.

Ils veulent nous faire partager les mets et boissons japonais. Nous avons donc droit à des sushis "wasabisés" et du sake, que nous boirons à l'européenne (petites gorgées) et non à la japonaise (cul sec)!

Nous teminons finalement cette soirée assis sur des plots à siroter une bière sous un pont ferroviaire. Ca fait rêver, hein ?
Metro
(Métro aérien)
Quai
(Quai du métro)
Sisters
(Bar sous la voie ferrée)

mercredi 28 juin 2006

Nagano

depart
Chateau

TempleNagano

Train

Velo

Nous posons nos bagages à Nagano pour visiter la région. Nous découvrons le chateau de Matsumoto et l'atmosphère paisible de la ville.

J'ai beaucoup pensé à ma petite PP (Patricia) car c'est la "ville des grenouilles". Il y a une légende avec des grenouilles, ce qui fait que c'est devenue la mascotte de la ville et il y a même la rue de la grenouille!

De retour sur Nagano, nous avons une expérience encore frappante de la culture japonaise. Après près d'une heure de recherche de restaurants, nous finissons par trouver un resto avec un menu en anglais.

Le resto se situe en hauteur avec une minuscule terrasse. Nous demandons la carte en anglais mais le serveur ne semble pas savoir qu'ils ont une carte en anglais.
Nous sommes surpris car vu la taille du resto, ils ne doivent pas changer de personnel tous les jours. Nous descendons donc passer notre commande sur la carte en bas du restaurant, le serveur note tout: saumon, boeuf et pate du jour.

Nous le voyons redescendre peu de temps après pour regarder de nouveau le menu. Et là, nous decouvrons que nous nous sommes plantés de resto!

Nous avons donc passé notre commande avec la carte du resto d'à côté! Mais ils font comme si de rien n'était pour ne pas nous gêner. Nous dégustons donc les plats préparés qui ne correspondent pas tout à fait à notre commande mais sont très proches.

Le cuisinier et le serveur nous serviront jusqu'au bout comme si tout était extrèmement normal! Nous avons bien ri en découvrant notre erreur!




Grenouille

Arbres

Temple2
Gardien

Pont
Pour sortir un peu des grandes villes, nous optons pour un grand bol d'air frais dans les "Alpes Japonaises" à une heure de Nagano. Ca fait du bien de se retrouver dans la verdure et de se poser au bord d'un lac.

Nous savourons ce moment de calme (enfin peut-être pas pour Cécile car je n'arrête pas de parler, d'ici quelques jours, je ne la vois plus alors j'en profite). Le soir, nous rejoignons Tokyo! Ca change!

Porte

Temple

Lac

samedi 24 juin 2006

Kanazawa

depart
AperoTrain
(Apéro dans le train)

Diner
(Notre dîner!)
Nous arrivons à Kanazawa dans la soirée. La ville nous plaît tout de suite. Comme il est tard, nous trouvons un endroit rapide et hors du commun pour notre dîner.

Avant tout, il faut passer sa commande à un distributeur automatique. Par chance, il y a des photos et j'ai appris après coup que c'était aussi écrit en anglais... (mais je ne l'avais pas vu!!!)

Ensuite le principe est simple. Une fois la commande passée et payée, vous vous asseyez à un comptoir et on vous amène votre repas.
J'ai trouvé le principe très marrant, mais difficilement exportable en France! Et ce n'est pas de la "grande cuisine", dixit Cécile et Stéphane.

Le lendemain, nous profitons des jardins qui font la réputation de cette ville. Le parc est une succession de jardins, parsemés de cours d'eau et de petits lacs. C'est splendide et zen!

Le soir, nous nous essayons à une nouvelle cuisine. L'endroit nous avait plu la veille, il s'agit d'une sorte de barbecue.

Le souci. c'est que la carte est entièrement écrit en japonais, même les prix sont en caractères et non sous forme de chiffres!
Diner 2
(Le fameux barbecue)
Eau

Arbre
Jardin

Jardin 2

Jardin 3
Nous voyant dubitatifs quant aux choix que nous allons faire, la table d'à côté (2 couples de Japonais) nous demande si nous connaissons l'endroit. A notre réponse négative, ils rigolent...et commandent pour nous.

Ils nous expliquent comment manger avec les petites spatules qu'on nous apporte et demandent au cuisinier de nous préparer notre plat car en fait, on pouvait aussi tout faire nous même mais c'était plus risqué!!!

Nous ne saurons jamais trop ce qui composait notre plat (c'était une sorte d'omelette) mais c'était délicieux.
Ruisseau
Yoga
Allee