depart

Portes

Terrasse

Clocher

Nous finissons notre trajet jusqu'à Buenos Aires par 20h de bus. Les passagers sont invités pour passer le temps à faire un bingo et sirotés à longueur de temps leur maté. Le maté est ici comme au Paraguay et en Uruguay, une institution.

C'est une infusion au goût acide et fumé que l'on boit à l'aide d'une paille dans un petit bol que l'on reremplit constamment d'eau chaude. Ainsi a-t'on croisé plusieurs personnes portant leur thermos d'eau chaude sous le bras et le petit bol dans l'autre main.

Tour

Expo Coeur
Artiste

Barbecue

Maisons
La ville de Buenos Aires nous rappelle beaucoup Paris alors forcément nous nous y sentons bien et décidons d'y rallonger notre séjour. C'est une ville sûre, pleine de vie où l'art est très présent ou tout au moins visible.

Dans les quartiers à la mode comme Palermo, les bars se succèdent dans ce petit quartier aux maisons basses et chacun rivalise de créativité pour faire plus design, plus hype, plus fashion...
 

On change de quartier, on change de monde. Riches, pauvres, artistes, salariés, entrepreneurs, étudiants, chacun sa place. Nous retrouvons ici un couple d'Argentins que nous avions rencontré au Viet Nam.
Le long voyage terminé, ils ont repris leurs activités comme si rien ne s'était passé. Sans doute ce qui nous attend. Juan est prof de fac et Véronica travaille dans la création graphique. Ils habitent une petit maison en plein centre ville et y dispose d'une grande terrasse dont nous ne pourrons profiter à cause du temps. Ils nous font un planning d'enfer pour découvir la ville.

Ici, notre vie sociale n'aura pas été aussi riche depuis notre départ. Nous retrouvons également un couple d'Anglais atypique. Elle, est d'origine japonaise et lui irlandaise et tous deux adorent le bon vin et savourent les fromages puants et vieillis. Nous passerons une soirée mémorable à dévorer du boeuf argentin arrosé de vin andin.
Eglise

Tipuce

Resto
Voiture

Tag

Enfants
Juan nous fait visiter sa ville et nous fait l'aimer. Nous nous retrouvons dans une vaste brasserie où les locaux exercent leurs talents de danseurs de tangos avant d'assister à l'inévitable show de danseurs professionnels.

Même si on est amateur, la chose est sérieuse et des plus jeunes aux plus âgés, chaucun se concentre sur ses pas et garde la mine grave.

Finalement, nous aimons tant la ville que nous décidons d'y revenir. Nous n'irons donc pas en Equateur, mais repartirons de Buenos Aires....

Vendeur

Interieur

immeuble

Tango